Le temps déposé

 


 

La pierre descendue de la montagne

Si le silence et l'oubli caractérisent le monde minéral, dans son acceptation physique il permet de nous signifier qu'il existe un temps déposé où la vitesse illusoire de l'action semble abolie, un temps méditatif dans le sillage d'une humanité précipitée.

La pierre symbolise et souligne cette contradiction entre le savoir et la connaissance, entre l'être et le paraître, résurgence de la materia prima, elle incarne les forces brutes de la nature, témoin d'un temps avant le temps, celui des hommes et de la conscience qu'ils en ont.

Dans l'engagement qui lui est propre l'artiste tend à appréhender et exprimer cette dualité et cela semble être le fondement même de l'activité artistique à savoir: le sens et son contenu
Notre rapport à l'univers et donc à nos origines constitue le lien étroit qui nous unit à la matière, et de cet équilibre instable, nous dépendons.
Questionner la matière c'est interroger nos origines par le recours au geste; celui de l'observation, du prélévement et du faire qui sous l'action de l'outil, en traducteurs de la pensée, inscrivent conjointement une dimension introspective et ses enjeux. 
Sous l'action de l'outil  s'écoule le prolongement d'une quête conceptuelle ayant à sa source le regard étonné de l'homme découvrant les germes d'une sphère symbolique dans le nouvel objet façonné.

D'un même cheminement la pierre symbolise l'enjeu d'une vie. Notre conscience tendue vers les chemins de la connaissance nous rappelle que la pierre, sans l'annoncer, a vu naître l'humanité.

Lorsque j'établis la carte d'identité d'une pierre, acte consécutif à son prélévement, je l'inscris dans une réalité consciente ayant pour valeur témoignage.

Luco Cormerais

copyright 2005   Luco Cormerais.tous droits réservés  copie et reproduction interdites
. ADAGP N°1098372.


Les images contenues dans ce Site sont protégées par des droits de la propriété intellectuelle détenus par l' artiste, ou ses ayants droit.  En aucun cas ces images ne peuvent être reproduites (même partiellement), transmises, rediffusées, vendues ou réutilisées sans l'accord préalable de l'artiste ou de ses ayants droit sous peine de poursuites.